Pétain arrive à Verdun et prend froid

Le général Pétain, chef de la 2e armée, prend le commandement de la bataille sur les deux rives, dans la nuit du 25 au 26 février.
Pétain, dès son arrivée, organise la défense sur la rive droite de la Meuse.

Pétain prend du bon temps

Les Allemands arrivés à moins de 10 kilomètres de Verdun, la principale place forte du pays menace de tomber. Neuf villages des alentours ont déjà été rayés de la carte. La rive droite de la Meuse est en passe d’être abandonnée à l’ennemi. Les troupes sont épuisées, et le commandement, à bout de nerf, est totalement dépassé.
En urgence, le Grand Quartier général décide de démettre de leur fonction les généraux Langle de Cary, chef du groupe des armées du Centre, et Herr, chef du groupe des armées de l’Est. Le général de Castelnau, adjoint du généralissime Joffre, propose de confier au général Pétain, en attente d’affectation, la haute main sur l’ensemble des forces armées de la rive gauche de la Meuse, ce qui comprend la défense de Verdun. Joffre ayant approuvé la nomination, il ne reste plus qu’à prévenir le principal intéressé.
Il est près de 22 heures. le général Pétain est introuvable à Noyon où il s’était retiré. Son chef de cabinet finit par le localiser au milieu de la nuit. à Paris, dans un hôtel où il a l’habitude de prendre du bon temps.

Pétain cloué au lit à Verdun en 1916

Le général Pétain, chef de la 2e armée, prend le commandement de la bataille sur les deux rives, dans la nuit du 25 au 26 février

Les routes vers l’est sont couvertes de neige ou verglacées : Pétain n’arrive à Souilly que le 25 février vers 19 heures. Le général de Castelnau est là pour lui remettre officiellement le commandement des troupes.
Les consignes du GQG à Pétain: Sauvez Verdun. Demandez-nous ce qu’il faudra. On tâchera de vous le donner.
Le lendemain, le 26 février, comme par miracle, l’offensive allemande est stoppée. Pétain n’y est pas pour grand-chose. Le général, qui a pris froid, est même cloué au lit. Ce jour là, ce sont les renforts du 20e corps d’armée qui ont fait la différence et préservé Verdun du désastre.

La première décision de Pétain pour sauver Verdun

Pétain ne commence à exercer son commandement que le lendemain 26 février, avec l’arrivée de son état-major. Sa première décision est d’établir une position de résistance à défendre à tout prix. afin d’éviter les combats décousus des jours précédents.
Il la décrit ainsi: Face au nord. par les avancées de Thiaumont et de Souville, en se tenant aussi près que possible de la masse de Douaumont: face à l’est, par la ligne même des forts de Vaux. Tavannes. Moulainville et la crête des côtes de Meuse. Sur la rive gauche. elle passerait par Cumières. le Mort-Homme. la cote 304 et Avocourt. La Meuse. entre Cumières et Charny, formerait ligne de défense et liaison entre les deux rives. 
Au centre du front, cette position de résistance n’est qu’à cinq kilomètres de Verdun.

Le Konpriz suspend son offensive sur Verdun

Le 26 février 1916. Pétain souhaite ardemment un répit pour ses hommes, qui lui permette de
déployer les XIIIe, XXIe et XXXIIIe corps d’armée qui montent au front et vont ôter aux Allemands toute supériorité numérique. L’absence de victoire allemande décisive ce même 26 février oblige le Kronprinz a suspendre momentanément son offensive ses troupes sont épuisées et les réserves de munitions sont vides. Les Allemands viennent de perdre leur meilleure chance de gagner la bataille de Verdun. Ils en auront cependant d’autres dans les mois qui vont suivre.

Derniers articles
Quiz sur les nazis célèbres entre 1933 et 1945 tels que Goebbels, Himmler et Goering
Quiz sur les âmes damnées du nazisme
Testez vos connaissances sur Hitler
Quiz sur la vie de Hitler
Au début de 1941, les responsables commencèrent à admettre l'importance des avions dans la lutte anti-sous-marine
Les avions traquent les sous-marins allemands
Le radar est installé à bord des navires au début de 1941
Le radar pendant la bataille de l'Atlantique en 1943
Dernières catégories
Entre septembre 1939 et mai 1943, les U-Boote livrent une guerre sans merci contre les convois alliés pendant la bataille de l'Atlantique.
La bataille de l'Atlantique
intro-tragedies-en-mer
Tragédies en mer
intro-bataille-angleterre
La bataille d'Angleterre
La vie quotidienne des Allemands sous le régime nazi de Hitler
L'Allemagne nazie
Articles populaires
Le lanista est le directeur de l'école de gladiateurs
Le recrutement et l'école des gladiateurs dans la Rome antique
antiquite-rome-esclaves-marche
Le marché aux esclaves dans la Rome antique
Les pilotes de la Royal Air Force et de la Luftwaffe pendant la bataille d'Angleterre en 1940
Les pilotes des deux camps pendant la bataille d'Angleterre en 1940
Suite à l'incendie du Reichstag en février 1933, Van der Lubbe, est un coupable idéal
L'incendie du Reischstag en février 1933