Le divorce est une nouveauté révolutionnaire

Grande nouveauté révolutionnaire, le mariage devient civil, et n'est donc plus indissoluble. Mais les délais de procédure sont si longs que le divorce n'entre pas tout de suite dans les mœurs.

Le divorce, une nouveauté révolutionnaire en 1792

Le divorce, une nouveauté révolutionnaire en 1792

La grande nouveauté révolutionnaire est le divorce. La loi du 20 septembre 1792 énonce que : «Aux termes de la Constitution, le mariage est dissoluble par le divorce.» La loi distingue trois séries de causes de divorce. La première série comprend sept cas déterminés. Le divorce par consentement mutuel forme la deuxième grande série. Il est autorisé par la loi, mais est soumis à des conditions strictes: il faut deux tentatives de conciliation, en présence des plus proches parents des époux, et les délais de réflexion sont doublés si les enfants sont mineurs. Il a surtout pour but de ne pas rendre publiques certaines causes de divorce.
Enfin, la troisième grande catégorie de causes du divorce est fondée sur la demande d’un époux «pour cause d’incompatibilité d’humeur ou de caractère, sans autre indication de motifs». Il faut cependant, dans ce cas, trois tentatives de conciliation devant une assemblée de parents, ou d’amis à défaut de parents.
Dans toutes les circonstances, le divorce est reçu par «l’officier chargé de recevoir les actes de naissance, mariage et décès ». Celui-ci prononce que le mariage est dissous et dresse acte du divorce.
D’après la nouvelle loi, les époux divorcés peuvent se remarier entre eux. La femme ne peut le faire avec une tierce personne qu’après le respect du délai de viduité d’une année, sauf si elle accouche immédiatement après son divorce et que la paternité ne pose aucun problème. La loi donne à la femme divorcée le droit de se marier aussitôt qu’il sera prouvé par un acte de notoriété publique, qu’il y a dix mois qu’elle est séparée de fait de son mari. Celle qui accouche après son divorce est dispensée d’attendre ce délai.
Il y a également une exception quand le divorce est fondé sur l’absence du mari depuis cinq ans sans nouvelles. Le mari doit attendre le même délai en cas de divorce par consentement mutuel ou pour incompatibilité d’humeur; mais si le divorce est prononcé pour cause déterminée, il peut se remarier immédiatement.

Le sort des enfants

La loi règle aussi le sort des enfants issus du mariage. Par contre, aucune séparation de corps ne doit être prononcée à l’avenir; les instances pendantes (en cours d’instruction avant d’être jugées) sont transformées en divorce. En l’an XII, la cour de cassation juge que les enfants nés pendant l’instance en divorce entre leur père et l’épouse de ce dernier, sont considérés comme enfants adultérins et ne sont susceptibles de recueillir aucun droit successif.

Derniers articles
Quiz sur les nazis célèbres entre 1933 et 1945 tels que Goebbels, Himmler et Goering
Quiz sur les âmes damnées du nazisme
Testez vos connaissances sur Hitler
Quiz sur la vie de Hitler
Au début de 1941, les responsables commencèrent à admettre l'importance des avions dans la lutte anti-sous-marine
Les avions traquent les sous-marins allemands
Le radar est installé à bord des navires au début de 1941
Le radar pendant la bataille de l'Atlantique en 1943
Dernières catégories
Entre septembre 1939 et mai 1943, les U-Boote livrent une guerre sans merci contre les convois alliés pendant la bataille de l'Atlantique.
La bataille de l'Atlantique
intro-tragedies-en-mer
Tragédies en mer
intro-bataille-angleterre
La bataille d'Angleterre
La vie quotidienne des Allemands sous le régime nazi de Hitler
L'Allemagne nazie
Articles populaires
Le lanista est le directeur de l'école de gladiateurs
Le recrutement et l'école des gladiateurs dans la Rome antique
antiquite-rome-esclaves-marche
Le marché aux esclaves dans la Rome antique
Les pilotes de la Royal Air Force et de la Luftwaffe pendant la bataille d'Angleterre en 1940
Les pilotes des deux camps pendant la bataille d'Angleterre en 1940
Suite à l'incendie du Reichstag en février 1933, Van der Lubbe, est un coupable idéal
L'incendie du Reischstag en février 1933