Pétain, le 10 avril 1916, on les aura !

Cinquante jours après le début de l'entreprise, une offensive générale, dépassant en ampleur celle de février, s'est déclenchée sur tout le front, une ligne d'environ 25 kilomètres, c'est-à-dire comparable à celle de la bataille de Champagne

Attaque allemande contre Haucourt à l'ouest de la Meuse

Une attaque allemande contre Haucourt avait été repoussée le 4 avril. Une nouvelle tentative se prolongea toute la nuit sur le secteur compris entre Avocourt et Béthincourt

Une attaque allemande contre Haucourt avait été repoussée le 4 avril. Une nouvelle tentative se prolongea toute la nuit sur le secteur compris entre Avocourt et Béthincourt. L’ennemi lança de très gros effectifs. Les assauts contre Béthincourt furent arrêtés par les feux des poilus, malgré l’acharnement des bataillons jetés sur le village. Au centre de la ligne de combat, Haucourt était plus violemment attaqué. Au milieu de la nuit l’ennemi parvenait à prendre pied dans les ruines du village.
Du côté d’Avocourt, l’initiative de la lutte revenait aux poilus. Les attaques reprirent vendredi avec une fureur nouvelle. Un puissant assaut fut tenté ; mais il suffit de nos canons et de nos mitrailleuses pour briser les masses ennemies. Pendant ce combat, les obus allemands couvraient le Mort-Homme et Cumières.
La tentative se renouvela dans la nuit sur le même front; des attaques répétées échouèrent. Deux petits ouvrages nous furent cependant enlevés.
Notre commandement prévoyait la grande offensive qui allait se déclencher le lendemain dimanche, avec des moyens d’action tels que l’ennemi escomptait déjà le succès. Dans la nuit, le saillant formé par Béthincourt en avant de nos lignes était évacué sans que les Allemands eussent paru s’en douter.( … ) Les assaillants se présentèrent en formations épaisses, offrant une prise à nos rafales d’obus et de balles de mitrailleuses. Après des efforts aussi vains que répétés, les Allemands durent se replier, laissant le terrain couvert de centaines de cadavres.
Ils subirent dans ce secteur leurs pertes les plus importantes. ( … ] La journée était donc un échec pour l’ennemi. À la nuit, une nouvelle attaque contre Le Mort-Homme permit aux Allemands de pénétrer sur une longueur de 500 mètres dans notre ligne la plus avancée, au prix de lourdes pertes.

A l'Est de la Meuse (article de l'illustration)

Le 6 avril, un bombardement intense était dirigé sur nos lignes, prélude d’une attaque d’infanterie que l’on attendait très forte. Mais notre canon intervint avec tant de précision que l’ennemi ne se risqua pas hors de ses abris. Il se tint alors tranquille jusqu’au 9. [ … ] La bataille tentée à la Côte du Poivre s’étendit alors jusqu’aux abords de Vaux ; nulle part l’ennemi ne put déboucher.[ … ]
L’ennemi n’avait pas renoncé à enlever Douaumont, le bois de la Caillette et les abords de Vaux. Mardi, il reprenait le bombardement avec une vigueur nouvelle, faisant suivre la pluie d’obus géants de furieuses rafales d’obus lacrymogènes ou asphyxiants.
Supposant alors nos tranchées abandonnées ou remplies seulement de mourants, il lançait une forte attaque, depuis Douaumont jusqu’à Vaux. Quelques boyaux furent envahis, mais une contre-attaque immédiate chassait les Allemands qui laissaient entre nos mains une centaine de prisonniers.

Pétain; on les aura !

10 avril 1916. Célèbre ordre du jour du général Pétain. « Le 9 avril est une journée glorieuse pour nos armes. Les assauts furieux des soldats du Kronprinz ont été partout brisés. Fantassins, artilleurs, sapeurs, aviateurs de la 2e armée ont rivalisé d’héroïsme. Honneur à tous. Les Allemands attaqueront sans doute encore. Que chacun travaille et veille pour obtenir le même succès qu’hier. Courage, on les aura ! ».

Derniers articles
Quiz sur les nazis célèbres entre 1933 et 1945 tels que Goebbels, Himmler et Goering
Quiz sur les âmes damnées du nazisme
Testez vos connaissances sur Hitler
Quiz sur la vie de Hitler
Au début de 1941, les responsables commencèrent à admettre l'importance des avions dans la lutte anti-sous-marine
Les avions traquent les sous-marins allemands
Le radar est installé à bord des navires au début de 1941
Le radar pendant la bataille de l'Atlantique en 1943
Dernières catégories
Entre septembre 1939 et mai 1943, les U-Boote livrent une guerre sans merci contre les convois alliés pendant la bataille de l'Atlantique.
La bataille de l'Atlantique
intro-tragedies-en-mer
Tragédies en mer
intro-bataille-angleterre
La bataille d'Angleterre
La vie quotidienne des Allemands sous le régime nazi de Hitler
L'Allemagne nazie
Articles populaires
antiquite-rome-esclaves-marche
Le marché aux esclaves dans la Rome antique
Le lanista est le directeur de l'école de gladiateurs
Le recrutement et l'école des gladiateurs dans la Rome antique
Les pilotes de la Royal Air Force et de la Luftwaffe pendant la bataille d'Angleterre en 1940
Les pilotes des deux camps pendant la bataille d'Angleterre en 1940
Suite à l'incendie du Reichstag en février 1933, Van der Lubbe, est un coupable idéal
L'incendie du Reischstag en février 1933