Les derniers moments de Camille Desmoulins

Du Palais-Royal, en juillet 1789, contre la Cour, à Germinal An II, compagnon
de Danton dans l’Indulgence, il a été la jeunesse de la Révolution.

Camille Desmoulins, guillotiné le 6 avril 1794

Les derniers moments de Camille Desmoulins

Élu député à la Convention par Paris, il siégea sur les bancs de la Montagne et devint le fer de lance de la lutte contre Brissot et ses amis girondins. Mais la condamnation de ceux-ci lui donna un choc. Trop généreux et trop chaleureux pour approuver les excès de la Terreur, il voulut ramener la Révolution dans la voie de l’indulgence. Celui qu’on peut considérer comme le meilleur journaliste de la Révolution, avec Hébert et Marat (en tout cas, le meilleur écrivain) fit paraître alors Le Vieux Cordelier. Dès lors, son ami Robespierre ne pouvait, et ne voulait plus, lui servir de bouclier. Dénoncé aux Jacobins à plusieurs reprises, Camille cessait la publication de son journal en décembre 1793 et il était arrêté, avec Danton, le 30 mars 1794 (10 Germinal An II).
Le 6 avril, il montait à la guillotine, au sortir du Tribunal révolutionnaire, où il venait de déclarer, à son interrogatoire d’identité, qu’il avait « l’âge du sans-culotte Jésus quand il mourut ». Il eut encore le chagrin d’apprendre que son épouse Lucile venait d’être arrêtée; leur petit Horace était encore un bébé. Condamnée sous le prétexte d’une « conspiration des prisons », la jeune femme montait à son tour sur l’échafaud, le 14 avril. Ils s’étaient aimés jusqu’à la fin.

Adieu, ma Lucite, ma chère Lolotte...

« Adieu, ma Lucite, ma chère Lolotte… »
Camille Desmoulins écrit le 4 avril, veille de son exécution, une dernière lettre qui va parvenir à sa Lucile tendrement aimée :
« Adieu, ma Lucile, ma chère Lolotte ! Ô ma chère Lucile, j’étais né pour faire des vers, pour défendre les malheureux, pour te rendre heureuse ! J’avais rêvé une république que tout le monde eût adorée ! Je n’ai pu croire que les hommes fussent si féroces et si injustes ! Ma Lucile, mon bon Loulou, vis pour Horace, notre fils, parle-lui de moi, tu lui diras ce qu’il ne peut entendre, et que je l’aurais bien aimé ! »

Derniers articles
mussolini-partisans-epurationn
Epuration et mort de Mussolini en avril 1945
Edda Ciano envoya aussi une lettre suppliante à son père Mussolibi pour tenter de sauver son mari
La République de Salo de Mussolini en septembre 1943
Mussolini est arrêté et incarcéré dans la petite île de Ponza
La chute de Mussolini en 1943
Au début, Mussolini compare Hitler à Attila
Mussolini et Hitler en 1934 et 1937
Dernières catégories
A la mort de Charles IX, Catherine de Médicis reprit ses fonctions. Elle en avait l’habitude
Ces malades qui nous gouvernent
intro-front-de-est
La Guerre à l'Est
Entre septembre 1939 et mai 1943, les U-Boote livrent une guerre sans merci contre les convois alliés pendant la bataille de l'Atlantique.
La bataille de l'Atlantique
intro-tragedies-en-mer
Tragédies en mer
Articles populaires
Le lanista est le directeur de l'école de gladiateurs
Le recrutement et l'école des gladiateurs dans la Rome antique
Organisation des combats de gladiateurs dans la Rome antique
Les gladiateurs étaient des héros de l'arène romaine dans l'antiquité
Explorations des ruines de Pompéi
Le pillage des trésors de Pompéi
A Paris, le ciel est nuageux ce 3 septembre 1939
Les derniers espoirs de Varsovie en septembre 1939